viaduc de millau
Le viaduc de Millau a été construit par nécessité absolue : il désenclave le sud du Massif central en créant une autoroute directe entre Clermont-Ferrand et Béziers. Comment ? En construisant un aqueduc pour franchir une brèche de 2460 m de long et ainsi enjamber la vallée du Tarn en Aveyron. Un défi technique qui a nécessité 13 ans d’études et … 3 ans de construction.

Lors de sa mise en service en 2004, le viaduc de Millau est devenu le plus haut pont autoroutier du monde … Son tablier, qui s’élève à 270 mètres au-dessus du Tarn (Aveyron), est le plus long pont à haubans (2460 mètres) avec la plus haute pile s’élevant à 145 m de hauteur. Cette structure titanesque a été construite avec des technologies propres de haute technologie dans le monde des travaux publics : la structure est faite de coffrages auto-grimpants, de béton à haute performance et de matériaux innovants, ce qui fait le succès de cette structure unique (conçue par l’architecte britannique Norman Foster et l’ingénieur français Michel Virlojeux). Le pont, fait d’acier et de béton, donne au viaduc une structure fine et solide, avec seulement 7 points le long de la construction qui le soutient et 1 500 tonnes de fils sous tension couvrant la surface du pont.

Partager: